A quoi servent les quotas sexués ?

Réjane Sénac*, chargée de recherche CNRS au Centre de recherches politiques de Sciences-Po (Cevipof), membre du Presage, présidente de la commission parité en matière politique, administrative et dans la vie économique et sociale du Haut Conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes
Alternatives Economiques Poche n° 063 - septembre 2013
couverture
Femmes-hommes, l'égalité en action
septembre 2013

Les arguments en faveur de l'adoption de quotas sexués font cohabiter l'application du principe républicain d'égalité avec celle du référentiel de l'investissement social. Répondre à la question "les quotas sexués sont-ils efficaces ?" exige donc de se demander "selon quels objectifs ?".

Pour reprendre l'expression de Drude Dahlerup, professeure de sciences politiques à l'université de Stockholm [1], les quotas sexués peuvent être qualifiés de "très controversés, mais à la mode".
En effet, même si la moitié des pays dans le monde les ont adoptés - qu'ils soient légaux ou volontaires, qu'ils s'appliquent à la répartition des candidatures ou à celle des sièges -, ils continuent à faire débat, comme en témoignent les controverses sur leur justification et les approches critiques de leur mise en oeuvre pratique.


Votre email :
Les trois derniers numéros



Votre email :

Je m'abonne et je commande



Offres d’emploi
    > Voir toutes les offres

    <a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

    Santé & Travail : Contacts | Qui sommes-nous ? | Informations légales | Signaler un contenu illicite
    Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
    Rédaction - Santé & Travail : Pôle information de la Mutualité française - 255, rue de Vaugirard - 75719 Paris Cedex 15
    01 40 43 34 73 - accès au formulaire de contact
    © Santé & Travail. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
    l’autorisation de : Santé & Travail. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
    Santé et Travail/Accueil