Affaire AZF : le troisième verdict sera-t-il le bon ?

Martine Rossard
Santé & Travail n° 098 - avril 2017
couverture
Ces lobbies qui nous intoxiquent
avril 2017

A l'occasion de l'ouverture d'un troisième procès à Paris, plus de quinze ans après l'explosion meurtrière sur le site d'AZF à Toulouse, les victimes espèrent encore obtenir une condamnation pénale des industriels.

Que justice soit faite.
Que Grande Paroisse soit condamnée et que le jugement incite les entreprises à veiller à la sécurité", déclare Armand Cassé, ancien secrétaire du comité d'entreprise du site AZF de Toulouse.
Ce militant CGT vient tous les jours à la cour d'appel de Paris, où se déroule jusqu'au 24 mai le troisième procès de l'explosion meurtrière du 21 septembre 2001, qui avait tué 31 personnes, dont 21 salariés sur le site industriel.
Le CE avait alors voté des poursuites contre l'employeur et chargé son secrétaire de suivre la procédure pour l'une des plus graves catastrophes industrielles de ces dernières décennies.


Votre email :
Les trois derniers numéros



Votre email :

Je m'abonne et je commande