Allemagne : la fuite en avant

Guillaume Duval
Alternatives Economiques n° 216 - juillet 2003

Ça va mal outre-Rhin. Et les réformes envisagées par Gerhard Schröder ont peu de chances d'améliorer les choses.

Nous allons devoir couper dans les dépenses publiques, promouvoir la responsabilité individuelle et exiger de chacun davantage d'effort personnel.
Ce n'est pas Jean-Pierre Raffarin ni Silvio Berlusconi ou un autre dirigeant de la droite libérale qui présentait ainsi son programme de réformes pour les prochains mois devant son parlement, mais le chancelier social-démocrate Gerhard Schröder.
Suivait une longue litanie: assouplissement des procédures de licenciement dans les petites entreprises, diminution des prestations chômage, réduction importante des remboursements par l'assurance maladie, assouplissement des conventions collectives dans les entreprises en difficulté, etc.
Ce programme, baptisé Agenda 2010, a déclenché une révolte de l'aile gauche du SPD.


Votre email :
Les trois derniers numéros



Votre email :

Je m'abonne et je commande



Offres d’emploi
    > Voir toutes les offres

    <a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

    Santé & Travail : Contacts | Qui sommes-nous ? | Informations légales | Signaler un contenu illicite
    Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
    Rédaction - Santé & Travail : Pôle information de la Mutualité française - 255, rue de Vaugirard - 75719 Paris Cedex 15
    01 40 43 34 73 - accès au formulaire de contact
    © Santé & Travail. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
    l’autorisation de : Santé & Travail. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
    Santé et Travail/Accueil