L'école n'est pas une entreprise. Le néolibéralisme à l'assaut de l'enseignement public Par Christian

L'école n'est pas une entreprise. Le néolibéralisme à l'assaut de l'enseignement public, Par Christian
Ed La Découverte, 2003, 336 p., 20 euros

Philippe Frémeaux
Alternatives Economiques n° 213 - avril 2003

Fruit d'un travail d'enquête approfondi et assis sur une bonne connaissance de l'institution scolaire, ce livre analyse comment le néolibéralisme s'attaque à l'école. Concurrence, régulation par la demande, consumérisme scolaire, gestion entrepreneuriale, pénétration des intérêts privés: les symptômes sont multiples. L'ouvrage décrit ces évolutions en France, comme à l'étranger, et montre avec justesse comment ce qui est présenté comme un remède à la "crise" de l'école a pour effet d'aggraver le mal, et notamment les inégalités ou l'inadéquation des formations aux besoins sociaux.

L'ouvrage est nuancé: ces évolutions ne résultent pas simplement d'un complot des élites contre une école qui n'aurait rien à se reprocher. Il met en outre en lumière les contradictions du système en rappelant que l'intérêt supérieur du capitalisme serait de maintenir l'institution scolaire hors de la sphère marchande. Les réponses à apporter restent cependant incertaines, faute d'analyser à fond le terreau sur lequel prospèrent ces dérives. Car la demande de modernisation n'est pas nécessairement le véhicule du néolibéralisme. Elle peut aussi traduire un républicanisme refondé, libre de toute nostalgie à l'égard d'un passé mythifié.

Le chômage de masse et le rôle croissant du diplôme dans l'insertion professionnelle ont modifié le rapport des différents groupes sociaux à l'institution. Dans cette perspective, le consumérisme est une réaction au pouvoir croissant de l'école, alors même que l'autorité des enseignants est déclinante. D'où la nécessité d'opposer un projet permettant de répondre aux aspirations des classes moyennes et populaires.

Et sur ce plan, s'il est utile de dénoncer le néolibéralisme, il faut aussi s'opposer à la sainte alliance des enseignants élitistes et des ministres soucieux d'économies, unis pour mettre à mort le collège unique. De même, on ne s'opposera pas au management décentralisé sans proposer une alternative au mélange de laxisme et de bureaucratie qui règne aujourd'hui.

L'école n'est pas une entreprise. Le néolibéralisme à l'assaut de l'enseignement public, Par Christian
Ed La Découverte, 2003, 336 p., 20 euros

 Commenter cet article
J'ai déjà un compte, je m'identifie :

Mot de passe oublié?

Je n'ai pas de compte, je m'inscris :

Votre email :
Les trois derniers numéros



Votre email :

Je m'abonne et je commande



Offres d’emploi
    > Voir toutes les offres

    <a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

    Santé & Travail : Contacts | Qui sommes-nous ? | Informations légales | Signaler un contenu illicite
    Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
    Rédaction - Santé & Travail : Pôle information de la Mutualité française - 255, rue de Vaugirard - 75719 Paris Cedex 15
    01 40 43 34 73 - accès au formulaire de contact
    © Santé & Travail. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
    l’autorisation de : Santé & Travail. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
    Santé et Travail/Accueil