Le secret perdu de la croissance

Pierre-Alain Muet, professeur d'économie à l'école polytechnique, adjoint PS au maire de Lyon
Alternatives Economiques n° 216 - juillet 2003

Il y a un mois, l'institut de conjoncture Rexecode réunissait le ban et l'arrière-ban des économistes pour se pencher savamment sur une hypothèse révolutionnaire pour la France: réaliser une croissance de 3% au cours des prochaines années. A en croire le ministre des Finances, Francis Mer, et le Premier ministre, Jean-Pierre Raffarin, qui intervenaient tous deux dans ce débat, la seule façon pour la France d'atteindre cet objectif ambitieux était de tourner le dos à la politique laxiste de leur prédécesseur, notamment aux 35 heures, aux emplois-jeunes…, et de réformer en profondeur notre économie pour stimuler l'esprit d'entreprise. Bref, le credo libéral habituel accompagné de la conviction qu'il n'y a, de toute façon, pas grand-chose à faire, face à une conjoncture mondiale qui déterminerait très largement la croissance de notre pays.

L'un et l'autre n'oubliaient qu'une chose: cette croissance de 3% avait été réalisée pendant les cinq années qui précédaient leur arrivée au pouvoir, puisque ce fut la croissance moyenne de la France sous le gouvernement de Lionel Jospin. L'opinion se souvient sans doute encore de ces années de croissance, mais avec le vague sentiment que l'économie mondiale avait dû traverser, à cette époque, une période faste, de la même façon qu'elle traverse aujourd'hui une période difficile. Il est parfaitement exact que le cycle économique est quasiment identique depuis de nombreuses années à celui de nos partenaires de la zone euro, comme en témoigne le parallélisme des indicateurs conjoncturels. Mais il est parfaitement faux que cela détermine la croissance à moyen terme de notre économie. Une économie peut traverser le même cycle économique que ses partenaires, avec une croissance systématiquement plus forte ou systématiquement plus faible. Et cela conduit à des résultats totalement différents, à moyen terme, en matière de croissance et d'emploi.

La preuve? C'est ce qui s'est passé en France ces dernières années. Contrairement aux idées reçues, la croissance mondiale a été plus dynamique sous les gouvernements Balladur et Juppé (3,2% en moyenne) qu'elle ne l'était sous le gouvernement Jospin, où elle n'a atteint que 2,7% en moyenne. Quant à la croissance européenne, elle est restée comprise entre 2% et 2,5% sur toute cette période. Dans des contextes internationaux voisins, les performances de notre économie ont été pourtant très contrastées: 1,5% de croissance en moyenne et 200 000 chômeurs de plus sous les gouvernements Balladur et Juppé, 3% de croissance et 900 000 chômeurs de moins sous le gouvernement Jospin.

Si le cycle économique est en effet largement impulsé par les échanges extérieurs, le rythme de croissance dépend, lui, fortement de la demande intérieure. Quand la consommation est forte, parce qu'elle s'appuie sur d'importantes créations d'emplois comme ce fut le cas de 1997 à 2002, la croissance et même l'investissement peuvent résister aux creux conjoncturels. Or, ce moteur de l'emploi est aujourd'hui totalement tombé en panne en France, alors qu'il augmentait encore au plus fort de la récession mondiale (second semestre 2001). La France risque cette fois de prendre avec retard le train de la reprise et de courir à nouveau derrière ses partenaires.

Pierre-Alain Muet, professeur d'économie à l'école polytechnique, adjoint PS au maire de Lyon
Alternatives Economiques n° 216 - juillet 2003
 Commenter cet article
J'ai déjà un compte, je m'identifie :

Mot de passe oublié?

Je n'ai pas de compte, je m'inscris :

Votre email :
Les trois derniers numéros



Votre email :

Je m'abonne et je commande



Offres d’emploi
    > Voir toutes les offres

    <a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

    Santé & Travail : Contacts | Qui sommes-nous ? | Informations légales | Signaler un contenu illicite
    Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
    Rédaction - Santé & Travail : Pôle information de la Mutualité française - 255, rue de Vaugirard - 75719 Paris Cedex 15
    01 40 43 34 73 - accès au formulaire de contact
    © Santé & Travail. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
    l’autorisation de : Santé & Travail. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
    Santé et Travail/Accueil