Les " notaires " de l'informel

Christian Chavagneux
Alternatives Economiques n° 216 - juillet 2003

Pour fonctionner, les réseaux parallèles ont besoin d'intermédiaires puissants, connaissant bien tous les rouages du système. Reconnus de tous, ces "notaires" sont eux-mêmes de riches commerçants.

Informel ne veut pas dire sans règle.
Quelles que soient les régions du monde étudiées, on trouve au coeur des circuits commerciaux parallèles des intermédiaires qui jouent un rôle privilégié.
Certains sont même de véritables autorités de régulation.
Ils apportent une forme "d'ordre" à ces réseaux toujours en mouvement.
Pourtant, contrairement aux institutions internationales, qui ne meurent pratiquement jamais, la position des intermédiaires est fragile.
L'enquête d'Alain Tarrius sur les "nomades" de l'économie souterraine reliant l'Europe au Maghreb a le mieux mis en évidence la place que tiennent ceux que le sociologue a baptisé les "notaires informels".


Votre email :
Les trois derniers numéros



Votre email :

Je m'abonne et je commande



Offres d’emploi
    > Voir toutes les offres

    <a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

    Santé & Travail : Contacts | Qui sommes-nous ? | Informations légales | Signaler un contenu illicite
    Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
    Rédaction - Santé & Travail : Pôle information de la Mutualité française - 255, rue de Vaugirard - 75719 Paris Cedex 15
    01 40 43 34 73 - accès au formulaire de contact
    © Santé & Travail. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
    l’autorisation de : Santé & Travail. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
    Santé et Travail/Accueil