Les conséquences économiques de l'austérité

Amartya Sen, professeur d'économie et de philosophie à Harvard, a reçu en 1998 le prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel*
L'Economie politique n° 067 - juillet 2015
couverture
Faut-il défendre le revenu de base ?
juillet 2015

A l’instar de Keynes, dont les mises en garde contre l’austérité punitive imposée à l’Allemagne par le traité de Versailles en 1920 ne furent pas entendues, Amartya Sen livre une charge contre les politiques économiques européennes actuelles. Un déni de l’histoire imputable selon lui au déficit démocratique de l’Europe.

Le 5 juin 1919, John Maynard Keynes écrivait au Premier ministre de Grande-Bretagne, David Lloyd George : "Je dois vous faire savoir que je vais quitter samedi cette scène cauchemardesque.
Je ne peux plus être d'aucune utilité ici.
C'est ainsi qu'a pris fin le rôle de Keynes comme représentant officiel du Trésor britannique à la Conférence de Paris.
Cette lettre lui a évité d'être complice du traité de Versailles (signé un mois plus tard), auquel il était farouchement opposé.


Votre email :
Les trois derniers numéros



Votre email :

Je m'abonne et je commande



Offres d’emploi
    > Voir toutes les offres

    <a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

    Santé & Travail : Contacts | Qui sommes-nous ? | Informations légales | Signaler un contenu illicite
    Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
    Rédaction - Santé & Travail : Pôle information de la Mutualité française - 255, rue de Vaugirard - 75719 Paris Cedex 15
    01 40 43 34 73 - accès au formulaire de contact
    © Santé & Travail. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
    l’autorisation de : Santé & Travail. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
    Santé et Travail/Accueil