Les fausses notes de la pluridisciplinarité

Rozenn Le Saint
Santé & Travail n° 101 - janvier 2018
couverture
Quelle médecine pour le travail ?
janvier 2018

Le statut flou et la formation inégale des intervenants en prévention des risques professionnels nuisent à leur coopération avec les médecins du travail, qui y voient une source de dérives concernant les pratiques de prévention. Enquête.

De moins en moins nombreux, les médecins du travail ont un nombre croissant de salariés à suivre.
Face à ce constat, à des exigences accrues en matière de prévention et au développement de nouveaux risques en entreprise, le législateur a décidé en 2011 de mettre en place la pluridisciplinarité dans les services de santé au travail, en créant les intervenants en prévention des risques professionnels (IPRP).
D'homme-orchestre en matière de prévention, le médecin du travail est ainsi devenu chef d'orchestre, car il est censé coordonner l'intervention de ces IPRP.
Une coordination qui ne va pas de soi.


Votre email :
Les trois derniers numéros



Votre email :

Je m'abonne et je commande



Offres d’emploi
    > Voir toutes les offres

    <a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

    Santé & Travail : Contacts | Qui sommes-nous ? | Informations légales | Signaler un contenu illicite
    Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
    Rédaction - Santé & Travail : Pôle information de la Mutualité française - 255, rue de Vaugirard - 75719 Paris Cedex 15
    01 40 43 34 73 - accès au formulaire de contact
    © Santé & Travail. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
    l’autorisation de : Santé & Travail. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
    Santé et Travail/Accueil