Mobilité : une seconde carrière pour les profs

Philippe Frémeaux
Alternatives Economiques n° 216 - juillet 2003

Le gouvernement veut accroître les possibilités de changer de métier au sein de la fonction publique. Vaste projet.

La volonté du gouvernement de réformer les retraites en allongeant la durée de cotisations des salariés pose bien des problèmes au secteur privé: les entreprises, jusqu'à nouvel ordre, sont plutôt pressées de se débarrasser des plus de 55 ans (1).
Dans le secteur public, l'enjeu est tout autre.
L'objectif du gouvernement est de réduire le montant global de la masse salariale de la fonction publique, actifs et retraités confondus, en prolongeant les carrières et donc en réduisant les besoins de recrutement de jeunes fonctionnaires.
Reste que, en pratique, de nombreux fonctionnaires - les enseignants au premier chef - aspirent à s'arrêter avant d'avoir atteint le nombre d'annuités leur permettant de bénéficier d'une retraite à taux plein.


Votre email :
Les trois derniers numéros



Votre email :

Je m'abonne et je commande



Offres d’emploi
    > Voir toutes les offres

    <a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

    Santé & Travail : Contacts | Qui sommes-nous ? | Informations légales | Signaler un contenu illicite
    Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
    Rédaction - Santé & Travail : Pôle information de la Mutualité française - 255, rue de Vaugirard - 75719 Paris Cedex 15
    01 40 43 34 73 - accès au formulaire de contact
    © Santé & Travail. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
    l’autorisation de : Santé & Travail. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
    Santé et Travail/Accueil