Négociations sur la santé au travail dans la fonction publique

Frédéric Lavignette
Santé & Travail n° 101 - janvier 2018
couverture
Quelle médecine pour le travail ?
janvier 2018

Mi-septembre, syndicats et administration de la fonction publique ont engagé un round de discussions sur l'amélioration de la prise en charge des problèmes de santé au travail. En commençant par le reclassement des agents déclarés inaptes.

Le 18 septembre dernier, la direction générale de l'Administration et de la Fonction publique (DGAFP) et les organisations syndicales se sont rencontrées afin de faire le point sur les dispositifs de suivi et de prévention des risques professionnels.
Un rendez-vous qui s'inscrivait dans le plan d'action pluriannuel pour une meilleure prise en compte de la santé et de la sécurité au travail dans la fonction publique, feuille de route établie par l'ancienne ministre de la Fonction publique, Annick Girardin, et retranscrite dans une circulaire en date du 28 mars 2017.
Sur les RPS, l'enjeu est d'améliorer leur prise en charge, initiée dans le cadre d'un protocole d'accord du 22 octobre 2013, qui obligeait tout employeur public à élaborer un plan d'évaluation et de prévention avant 2015.


Votre email :
Les trois derniers numéros



Votre email :

Je m'abonne et je commande



Offres d’emploi
    > Voir toutes les offres

    <a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

    Santé & Travail : Contacts | Qui sommes-nous ? | Informations légales | Signaler un contenu illicite
    Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
    Rédaction - Santé & Travail : Pôle information de la Mutualité française - 255, rue de Vaugirard - 75719 Paris Cedex 15
    01 40 43 34 73 - accès au formulaire de contact
    © Santé & Travail. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
    l’autorisation de : Santé & Travail. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
    Santé et Travail/Accueil