Opter pour une économie de la fonctionnalité

Sandro De Gasparo, ergonome, intervenant-chercheur associé au laboratoire Atemis
Santé & Travail n° 100 - octobre 2017

La possible relocalisation en France d'activités et d'emplois, en lien avec l'essor de l'économie circulaire, ne garantit pas de meilleures conditions de travail. Un enjeu pris en compte dans le modèle de l'économie de la fonctionnalité et de la coopération.

Va-t-on assister à une relocalisation en France des productions, avec pour effet la création de nouveaux emplois, via notamment le développement du modèle de l'économie dite "circulaire" ?
C'est l'un des scénarios évoqués par l'Institut national de recherche et de sécurité (INRS) dans le cadre de travaux prospectifs qu'il a menés sur les évolutions du travail en France d'ici 2040 et leurs impacts potentiels en matière de santé au travail.
Du point de vue des professionnels de la prévention, cette référence à l'économie circulaire est très ambivalente.
Elle a le mérite d'introduire la question d'un changement de modèle économique - et non seulement d'organisation - comme condition d'une amélioration des conditions du travail.


Votre email :
Les trois derniers numéros



Votre email :

Je m'abonne et je commande



Offres d’emploi
    > Voir toutes les offres

    <a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

    Santé & Travail : Contacts | Qui sommes-nous ? | Informations légales | Signaler un contenu illicite
    Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
    Rédaction - Santé & Travail : Pôle information de la Mutualité française - 255, rue de Vaugirard - 75719 Paris Cedex 15
    01 40 43 34 73 - accès au formulaire de contact
    © Santé & Travail. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
    l’autorisation de : Santé & Travail. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
    Santé et Travail/Accueil