Quelle médecine pour le travail ?

François Desriaux
Santé & Travail n° 101 - janvier 2018
couverture
Quelle médecine pour le travail ?
janvier 2018

Dès le premier article du Code du travail consacré aux missions du médecin du travail, l'ambiguïté est de mise. Il doit "éviter toute altération de la santé des travailleurs du fait de leur travail". Sauf à imaginer qu'il dirige les entreprises, il n'a pas le pouvoir d'éviter les risques. 

Tout juste peut-il surveiller, repérer, protéger et proposer, voire alerter et témoigner. C'est déjà beaucoup. Accomplir tout cela relève de l'exploit, tant les nombreuses réformes de l'institution sont passées à côté du sujet.

Ainsi, alors que la détermination de l'aptitude est un non-sens scientifique et éthique, celle-ci a survécu pour certains risques, comme le risque chimique. Franchement, peut-on être apte à être exposé à des cancérogènes ? Ainsi encore, alors que les troubles musculo-squelettiques et les risques psychosociaux constituent des problèmes de santé publique majeurs, nombre de salariés exposés ne verront plus qu'exceptionnellement un médecin du travail.

Bref, alors que les salariés n'ont jamais eu autant besoin d'un suivi médical du travail, ce dernier est réduit aux acquêts. Pourtant, la médecine du travail est un pilier de la prévention et, dans ce dossier, on vous explique comment on peut faire avec elle… malgré ses défauts.

  • Pourquoi il faut sauver le suivi médical individuel

    En réduisant les visites médicales, les réformes de la médecine du travail éloignent les praticiens d'une pratique clinique qui, seule, permet de saisir les enjeux de santé individuels et d'élaborer une prévention collective adaptée.

  • Un dossier pour thésauriser la santé au travail

    Le dossier médical en santé au travail permet de recenser les données concernant le travail et la santé du salarié, de même que les avis et propositions du médecin. Un outil indispensable que les praticiens ont parfois du mal à renseigner. Explications.

  • Construire l'équipe médicale sur une clinique commune

    Au sein de l'équipe médicale du travail, le médecin et l'infirmière partagent des tâches de suivi et de diagnostic sur la santé des salariés, en lien avec leur activité. Un exercice clinique à conforter, via l'adoption de pratiques et de règles de métier communes.

  • Les fausses notes de la pluridisciplinarité

    Le statut flou et la formation inégale des intervenants en prévention des risques professionnels nuisent à leur coopération avec les médecins du travail, qui y voient une source de dérives concernant les pratiques de prévention. Enquête.

  • A l'Asti, coopération rime avec indépendance

    Dans le Sud de la France, l'Association de santé au travail interservices (Asti) offre aux médecins du travail l'appui d'ergonomes, de psychologues… Un schéma coopératif fondé sur de l'expertise de haut niveau et le respect de l'indépendance professionnelle.

  • Le développement professionnel continu, mode d'emploi

    Le nouveau dispositif de formation médicale continue vise à parfaire les connaissances et à améliorer les pratiques, avec des orientations fixées par spécialité. Médecins et infirmiers doivent néanmoins veiller à sa bonne application dans les services de santé au travail.

  • Des généralistes au chevet du travail

    Proches de leurs patients, les médecins généralistes peuvent témoigner des effets que le travail a sur leur santé. A condition d'aborder plus systématiquement le sujet lors des consultations et d'échanger, si possible, avec des médecins du travail.

  • "La commission de contrôle a un rôle protecteur"

    A la CGT Ile-de-France, Maurice Demuynck a en charge la formation des militants syndicaux amenés à siéger dans les commissions de contrôle des services de santé au travail. Il témoigne de l'importance et des difficultés de leur mission.

 Commenter cet article
J'ai déjà un compte, je m'identifie :

Mot de passe oublié?

Je n'ai pas de compte, je m'inscris :

Votre email :
Les trois derniers numéros



Votre email :

Je m'abonne et je commande



Offres d’emploi
    > Voir toutes les offres

    <a href="page.php?rub=99"><img src="pics/fr/mes-achats.gif" alt="Mes achats">

    Santé & Travail : Contacts | Qui sommes-nous ? | Informations légales | Signaler un contenu illicite
    Abonnements : 12 rue du Cap Vert 21800 Quetigny - Tel 03 80 48 10 25 - Fax 03 80 48 10 34 - accès au formulaire de contact
    Rédaction - Santé & Travail : Pôle information de la Mutualité française - 255, rue de Vaugirard - 75719 Paris Cedex 15
    01 40 43 34 73 - accès au formulaire de contact
    © Santé & Travail. Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, des pages publiées sur ce site est soumise à
    l’autorisation de : Santé & Travail. Ce site fait l’objet d’une déclaration auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés sous le numéro 821101
    Santé et Travail/Accueil